Une leçon sur l’attente (4)

Une leçon sur l’attente (4).  
Une Transmission d’un Ajusteur de Pensée – le 26 août 2004. 
 

Laissons la leçon d'aujourd'hui être au sujet de l’attente, aussi. Tu connais l’expression, la rapidité fait du gaspillage. Tant de plans humains ne mènent à rien, parce qu'ils font leurs propres volontés, car le désir pour la satisfaction instantanée est encore trop fort. Ceci est une tendance instinctive et animale, qui doit être limitée quand l’enfant est encore très jeune. C’est la responsabilité des gardiens de l'enfant d’assurer que pas tous ses souhaits soient accordés. L'attente est un art, et le plus tôt ceci est enseigné et compris, tandis qu’on explique que ce n'est pas le bon moment. Les enfants sont très ouverts et raisonnables quand on leurs dit la vérité et qu’elle leurs est expliquée. Pour les adultes, il est extrêmement important d’être un exemple et une inspiration pour les jeunes, alors ils doivent être sûrs, qu'ils ont maîtrisé eux-mêmes la vertu de l'attente et qu’ils ne se donnent pas libre cours à la satisfaction de soi instantanée, que ce soit par la nourriture, l’alcool ou dans les achats de marchandises. 

C'est un signe de maturité et d'autodiscipline quand on peut attendre et si le développement spirituel a continué avec la même vigueur autant qu’avec le développement mental et émotif, alors ce mortel apprend également à attendre le Seigneur. En d'autres mots, il ou elle a appris à chercher la Volonté du Père. Beaucoup de plans humains sont allés, et iront de travers, en raison de cette satisfaction instantanée et par le manque d'attente, alors que les agences célestes pourraient mettre les circonstances appropriées en place pour que l'humain agisse au moment à sa plus grande satisfaction et au contentement de son âme jusque dans une vieillesse mûre, pour pouvoir regarder en arrière sur une vie bien-vécue et bien-passée, pendant laquelle les systèmes mentaux, émotifs et spirituels ont pu réaliser un équilibre harmonieux, qui évidemment aidera être la base sur laquelle établir la vie éternelle. 

Bien trop de gens ne pensent pas assez à ce qu'est le but de la vie. Trop souvent ils pensent, Allons manger, allons boire, et soyons joyeux, parce que demain nous pourrons mourir. Et ils continuent de vivre ainsi, ne sachant pas qu'ils devront se confronter eux-mêmes, et se donner une raison pourquoi ils n'ont pas mieux utilisé leur temps. Le problème vu d'un point de vue céleste est que bien trop de mortels vivent dans la crainte et ont toujours peur de se réveiller et devenir assez aventureux pour voyager dans les régions inexplorées de l'espace intérieur, et pour être plus centrés sur une conscience actuelle et présente, et pour apprendre à attendre afin d’entendre les Directions de leur propre Voix. Ceci est l’attente dans le sens le plus profond et la reconnaissance naîtra sûrement que c'est la plus grandes des joies et un des plus grands privilèges d'attendre le Seigneur de leur être – cette Étincelle Divine de Dieu. 
 

Traduit par Véronique Hubert-Harris et Rébecca Tremblay.

© Groupe de Progrès 11:11
En te renonçant, tu me gagneras — Un Ajusteur de Pensée.

www.LesAnges1111.com