Sexualité et spiritualité

Date: 
Wednesday, February 13, 2019

Sao Carlos, Brésil. Le 9 août 2018.
Enseignant Prolothéos.
Sujet : « Sexualité et spiritualité »

Message reçu par Valdir Soarès.

Prolothéos : « La Sexualité et la Spiritualité sont pour certaines religions et des individus religieux, des choses qui devraient être tenues séparées les unes des autres, la première étant fondamentalement impure, et la seconde éminemment pure. Toutefois, rien ni personne n’est impur en soi. Le genre et la sexualité ne qualifient pas l’accès à la spiritualité. Dieu ne fait pas acception de personnes. Le mal et le péché apparaissent lorsqu’une attitude malveillante, préjudiciable ou irrévérencieuse est projetée contre Dieu, Ses divins associés ou Sa création. Le mal représente une déformation, une perversion ou une corruption de toute chose, de tout être qui réfléchit ou qui cherche à poursuivre les valeurs de la bonté, de la vérité et de la beauté. Le péché est une mauvaise d’adaptation à la volonté de Dieu. Comment la sexualité est-elle en relation avec la spiritualité ?

1. La Sexualité Transmet la Spiritualité lorsqu’elle Exprime l’Amour.

Chez les animaux la sexualité n’est qu’instinct, mais chez les êtres humains, c’est une faculté qui doit être coordonnée par la volonté ou le choix. L’instinct est encore présent chez les êtres humains, un héritage de leur condition animale antérieure, avant qu’ils n’aient été investis par la Personnalité. Toutefois, après avoir reçu le don de la personnalité, les êtres humains sont également rationnels, moraux et spirituels. La sexualité pratiquée seulement en tant que réponse à un instinct, peut apaiser une envie physique irrépressible, mais n’apporte pas de satisfaction durable. Une satisfaction morale et spirituelle a lieu lorsque la sexualité est un don du moi pour servir comme instrument de plaisir ou de satisfaction envers un partenaire, et ceci doit être davantage qu’une envie irrépressible de la libido, il faut que la sexualité devienne une façon d’exprimer un amour non égoïste.

2. La Sexualité Inhibe la Spiritualité lorsqu’elle est Mêlée de Malveillance.

La spiritualité peut transmettre l’expérience sexuelle à travers les canaux spirituels de l’Univers, si elle est reliée au véritable amour et aux valeurs spirituelles. Toutefois, la sexualité en elle-même n’est pas en mesure de produire de spiritualité, et si elle est séparée des valeurs divines, elle n’est qu’une expression charnelle de soi, et même moins si elle est mêlée à des actes malveillants et à des attitudes telles que la violence, les sévices, le rabaissement de soi ou des autres, ou encore la corruption des valeurs morales ; elle devient un moyen pour le mal et le péché et représente un obstacle à la spiritualité elle-même. La sexualité (l’activité sexuelle) est un procédé de reproduction d’une grande importance pour la perpétuation de l’humanité, non pas un péché ou impure en soi, mais également, ce n’est pas une vertu spirituelle ni un conducteur – lorsqu’elle est à l’écart des valeurs spirituelles.

3. La Sexualité Exalte la Spiritualité lorsqu’elle est Maîtrisée par le Respect.

Dans la vie, la hiérarchie des valeurs est la suivante : d’abord l’esprit, puis le mental, et finalement la matière (le physique). Le matériel est supervisé à la fois par les injonctions du mental (l’intellect) et du spirituel (le divin). La sexualité exerce une pulsion qui réclame la satisfaction, qui ne connaît pas de limites et qui dicte le comportement. La libido est une force puissante en effet. Toutefois, lorsque la sexualité est contrôlée par le mental et/ou par l’esprit, elle exalte ce contrôleur. Le respect est une valeur morale ayant son origine dans la Bonté qui peut permettre à un individu de contrôler sa sexualité (la maîtrise de soi). La maîtrise de soi est également le fruit des influences spirituelles dans la personnalité humaine. Pour maîtriser la sexualité (et elle devrait être maîtrisée) il faut laisser le moi être dirigé par le rationnel (l’intellect) et par le spirituel, ce qui pour les Urantiens signifie le contrôle par l’Esprit Intérieur, l’Ajusteur de Pensée de chaque individu normal.

C’est pourquoi, mon élève, la sexualité peut ou non être reliée à la spiritualité, mais en soi, ce n’est ni une aide ni un obstacle. Cela ne provoque pas la spiritualité, mais la spiritualité peut inclure l’expérience de la sexualité lorsqu’elle est une expression du véritable amour et des valeurs spirituelles. Par contre, en association avec la malveillance, la sexualité inhibe et exclut de façon certaine la spiritualité. Toutefois, elle peut exalter la spiritualité lorsque le respect, d’un point de vue spirituel, contrôle la sexualité en apportant à l’expression entière de la personnalité, la tempérance, l’équilibre et la retenue.

Je suis Prolothéos, votre Enseignant -Tuteur d’En-Haut. Que la paix soit avec vous tous ! »

Traduction française : Akentoh et Marie K.

© Groupe de Progrès 11:11.
Gardez devant vous l'objectif des âges — Enseignant Prolothéos.
www.LesAnges1111.com