Moi, Dieu, je ne change pas

« Moi, Dieu, je ne change pas »
Un Ajusteur de Pensée parle – 174 – le 16 Janvier 2004. 
 

Mon cher petit, cela demande de la persévérance avec ta venue journalière vers moi, mais les bénéfices accrus sont pour le moment dans mon existence. 

Comprends-tu la formation de caractère que cela représente ; de devenir un être humain loyal, sur qui on peut compter ? 

En cela, tu te donnes une foi grandissante et une confiance en moi, et une satisfaction et joie gagnée ainsi, et même pour le moment au-delà de ton imagination. La mémoire de notre intimité ensemble, l’expérience incroyable de mon amour pour toi, est le désir qui continue a te faire revenir pour davantage. 

La route est certainement ouverte pour chacun avec un désir pour une foi et confiance, qui ne peuvent être développées que dans ma présence. Et si dans leur engagement ils mettent du temps de côté chaque jour pour celui qui habite a l’intérieur d’eux mêmes, je vais les accompagner sur le chemin vers la maison. 

De venir vers moi et dans le silence de leur cœur, et imbibe de ma présence, va leur permettre de connaître mon amour pour chacun d’eux. Si seulement ils pouvaient imaginer la guérison qui peut se présenter pour leur nerfs fatigues, leurs cœurs anxieux et esprits agités ! 

Le monde pourrait devenir un endroit plus tranquille pour y vivre, et la sagesse serait née dans les cœurs de toute l’humanité. Ils sont les enfants d’un Dieu. Race, croyance et couleur ne sont pas importants pour l’Eternel, seulement les états d’âme le sont. 

Cette sagesse a besoin d’être née et acceptée dans chaque cœur humain, pour que cela se ressente en réalité. Toutes les vieilles peurs et superstitions du temps jadis qui viennent des traditions religieuses, vont disparaitre doucement et avec cela, la tradition honteuse de l’inégalité des femmes. 

La religion révélée d’un créateur aimant et tout puissant va les remplacer, sans la croyance puérile que Dieu est un Dieu de mauvaise humeur et irritation, et qui a besoin d’être apaisé. 

Votre ancien sacerdoce, pour garder les masses sous contrôle, a institue cette croyance fausse. 

Cette croyance est fausse et démodée, et le temps est arrive d’accepter la vérité que, Moi, Dieu, Je ne change pas.
 

Traduction française : Eveline Kopachkov.
 

© Groupe de Progrès 11:11.
Sois un rayon de soleil, quelqu'un d'autre en aura besoin.
www.LesAnges1111.com