L'État de Transe (6)

L'État de Transe (6)

Du Pupitre de George Barnard.


Même aujourd'hui, l'état de transe est souvent mal compris. La plupart des professionnels d'hygiène de Psychologie nous diront simplement que l'état de transe est un état altéré de conscience. Puisqu'ils ne peuvent pas vraiment nous dire de quoi notre conscience est changée (ou comment elle est changée pour être ce qu'elle est maintenant), la plupart d'entre nous ont tendance d'être un peu plus au courant après cette explication.


Ce texte est visé à fournir quelques informations – pour éclairer – ce sujet souvent mal compris. Mais ça n'expliquera pas tout.


Ce sont seulement des expériences et des avis personnels, des théories, des projections, et des morceaux de propositions non confirmées glanées des décennies d'association avec les Onze-Onze du Royaume Intermédiaire.


Ce segment, l'État de Transe (6), regarde comment l'information est transférée à partir des Instructeurs Célestes à l'esprit humain. Le segment est à propos de la théorie. Nous ne savons simplement pas vraiment comment cela fonctionne… pas encore. .


Nous Savions Déjà Tout Cela !


Les histoires derrière les découvertes de quelque chose tout à fait nouveau sont des légendes. J'ai constaté que plusieurs de ces histoires ont un thème plutôt semblable. Ils semblent avoir trois étapes logiquement progressives, des stades clairement reconnaissables.


Étape 1 : Chacun, et leur chiot à trois pattes, savent déjà que ça ne peut pas être fait.


Étape 2 : Un certain fou hyperactif continu à se cogner contre le problème, il le résout par la suite, et s’écrit, « Eurêka » !


Étape 3 : Ses vieux amis maintenant se tournent tous vers le présomptueux, faire-croire intellectuel et le chercheur amateur vaniteux, et ils lui disent que, « nous savions déjà tout cela, pauvre idiot ! Tu es si-i-i lent » !


Peut-être qu’il y a une Étape 4, quelques cent ans plus trois jours plus tard, quand quelqu'un découvre combien l’importance de la découverte originale était dans la chaîne des avancements progressifs. Mais on constate souvent que le découvreur était bien au courant d'une certaine forme d'État de Transe – une certaine manière de faire couler les jus créateurs.


Il est difficile de trouver de nouvelles idées sur un monde évolutionnaire. Jusqu’à cent singes peuvent être nécessaires pour penser à quelque chose de nouveau – jusqu’à deux ou trois esprits humains qui fonctionnent à l'unisson, peut-être sur les continents largement séparés – utilisant un aspect d'une dotation commune d'esprit pour résoudre quelques problèmes vraiment tordus.


Et ce n'est pas si différent que de saisir des vérités spirituelles, même par un seul individu. Ces vérités peuvent se déplacer dans et hors de la mémoire consciente. Les Français ont une expression merveilleuse pour ça. L'information réside ici…


…à l’Horizon de mon Oublie.


Avec la découverte de la substance spirituelle ça va en effet de la même manière qu'avec les nouvelles inventions. La nouvelle connaissance (l'information qui vient des Médians ou, plus probablement, de l’Ajusteur de Pensée) est au commencement si légère -- si vaporeuse -- si claire ou, comme nous disons en Français (et nous le disons si bien), située à l’horizon de mon oublie – elle erre en dedans et en dehors de la conscience. Et elle fait ceci, quoique, parfois, la réalisation soit sûrement faite que c'est véritablement de la nouvelle connaissance importante.


Ainsi c'était avec ma réalisation en 1973 qu’il devait y avoir un Enfant Planétaire d'une Déité inconnue, évoluant dans l’espace-temps, qui me traitait comme un ami, et qui m’embrassait. Mais cet enfant grandissant était aussi trop peu-évolué pour sélectionner le bon moment pour cette embrassade – à une occasion tout à fait bouleversant une conférence de psychologie en tournant le sujet de Son affection en une véritable bougie romaine.


En 2000 c'était l’Instructeur Tomas dans Cœur d'Alène, je semble me rappeler, qui a appelé la Déité Évoluante l'Embryon Planétaire du Suprême, et non pas l’Enfant du Suprême. Mais Tomas a confirmé ma théorie d’un quart de siècle de l'existence d'une Déité de l’espace-temps étant bien réduite aux niveaux planétaires.


Ignorant de l'existence du Livre d'Urantia, le concept d'une Déité de l’espace-temps évoluante a souvent dérivé de ma conscience consciente pour passer loin dans l'horizon de mon oublie, et pendant beaucoup d'années. Finalement, pendant que je commençais à documenter l'expérience de bougie romaine peu commune, j'ai constaté que la conclusion d'une Déité de l’espace-temps que j'ai rencontré était si légère, si délicate, si à peine là, que de l’expliquer dans un texte était devenu un travail difficile. Ce n’était qu’après l’avoir lu, qu’il devenait finalement la perspicacité extraordinaire qu'elle est maintenant pour moi, aussi bien que pour les autres. Et j'ai dû relire mon propre manuscrit plusieurs fois avant de m’avoir entièrement rendu compte que j'avais porté quelque chose très précieux dans mon cœur pendant 26 ans, sans avoir saisit consciemment que c’était de la nouvelle connaissance.


Finalement, en 1999 je me suis entièrement rendu compte combien c’était important. Ces aspects de réalisation partielle, ou vague, d'un fait est également en relation avec l'État de Transe.


Dieu Et Tous Les Saints


En 1993 j’ai appris que ma mère avait rencontré un Médian, au début des années 1900. Toute sa vie elle a gardé cet événement spirituel incroyable pour elle-même. Finalement, quelques mois avant sa mort, elle a avoué ce qui avait soutenu sa foi dans Dieu et tous les Saints pendant plus de soixante-dix ans de difficultés et de bonheur, de désespoir et de victoire, d’amour et de perte personnelle.


Les Médians l'avait incitée de me le dire. Ils l'avaient poussée, ils l’avaient forcée, ils l’avaient tracassée, et ils l’avaient contrainte, jusqu'à ce qu'elle ait avoué et m'ait dit son histoire chargée d’émotion en détails glorieux. J'avais besoin de tout savoir. En quelques semaines de me l’avoir dit, j'ai dû agir sur l'information additionnelle fournie par les Médians. Je me retrouvais dans une situation semblable – presque identique – à ce qu'elle m’avait si récemment rapporté. Il est douteux que j'aurais réussi ma nouvelle charge importante si elle ne m'avait pas admis son joyau secret spirituel. Son histoire détaillée m'a préparé.


Huit ans après, j'ai documenté le deuxième événement, et j’ai inexplicablement oublié l'autre événement si étroitement lié – l'histoire qu’elle m'avait dit. Il s’était échappé à l'horizon de mon oublie. Bien que la similitude entre les deux événements ait été essentielle pour établir le rapport, son histoire avait fait peu de plus pour moi que de préparer un état d’esprit approprié… une promptitude pour moi d’agir à ce moment-là. Pourtant l'importance de la nature coïncidente de ces deux événements n’a jamais été clairement réalisée jusqu'à ce que 7 autres années soient venues et parties.


Pour que les Médians la force à me dire son histoire – pour qu'elle lâche le secret de sa vie – elle avait dû être dans un État de Transe.


La Première Secousse De Calcium.


Un vieux sage Céleste a débarqué dans ma clinique alors que je cherchais mes copains du Royaume des Médians. Cet Être Céleste en robe longue et de cheveux blancs n'était pas un de la Tribu, notre Peloton, les réguliers de mon Groupe de Progrès. Il était un intrus à mon avis – un Homme Sage, un Maître Ascensionné avancé spirituellement, important, bien sûr… mais un intrus, néanmoins.


Peu de temps après sa visite, j’allais voir Jasmin Chand Singh, une chère amie, qui, juste deux heures auparavant, avait donné naissance à un petit garçon. Jasmin avait besoin de savoir les exigences diététiques spéciales de l'enfant, son éducation étendue – séculaire et religieuse – et son futur, et toutes les choses importantes qui lui arriveraient.


« Tu dois l'allaiter pendant longtemps » j'ai dit à la mère. « C’est ce que l'Avatar m'a dit. Et le nom du bébé doit commencer par S et A, Jasmin. J'espère que ça fait du sens pour toi ».


« Alors je devrai prendre des comprimés supplémentaires de calcium » elle a répondu calmement. Jasmin a momentanément semblé être dans un État de Transe. Aucun argument ne venait d’elle. Un longs temps d’allaitement c’était.


Au moment où j’écris ce texte, Sarjit Chand Singh a presque huit ans. Il est un enfant prodigue, un génie, et un futur Prophète du Temps de Rectification d'Urantia pour son peuple bien aimé de Punjabi.


Le visiteur Céleste à ma clinique était l’Avatar, Machiventa.


« Qu’est ce qui est si important au sujet du calcium » ? J'ai demandé au Médian, réalisant qu’il m'avait poussé assez dur, et juste au temps que Jasmin mentionnait les comprimés. Je n'ai jamais compris la réponse de Bzutu à ma question, et la secousse psychique a dérivé vitement au-dessus de l'horizon de mon oublie.


La Deuxième Secousse De Calcium.


C’était dans le théâtre 4 de notre département de Psychologie que notre professeur sénior perdait encore notre temps précieux, et le sien. Il était déjà bien en arrière avec le programme d'études du cours. Il n’y avait seulement que quatre semaines avant notre examen de psychologie qui passe ou qui casse, et chacun de ses 14 étudiants avaient besoin d’autant de détails appropriés et nécessaires qu'ils pouvaient absorber.


Mais Clifford Jordan Junior discutait la composition du potage qui se précipitait dans les neurones cérébraux pour déclencher leur mise à feu, et ce qu’il discutait n'était même pas une partie du prochain examen. Zut ! Jordan semblait être dans un État de Transe, notant chacun des produits chimiques qui composent le bouillon cérébral qui forçait les neurones à faire leur travail de la mise à feu d’une précision chronométrée.


Tout en radotant il regardait le plus vieux de ses étudiants, George Barnard, qui a été assis dans la première rangée. Professeur Docteur Jordan a semblé être sous une certaine forme de l'État de Transe commandé par un Médian (comptez là-dessus)… jusqu'à ce que Barnard l'ait soudainement réveillé de nouveau dans la conscience.


« Si le calcium n'est pas exsudé par les neurones au même degré qu'il est absorbé pendant chaque cycle, qu’est ce qui lui arrive » ? George a demandé. « Est-il un polluant normal qui devrait réellement être filtré par la barrière de sang/cerveau, ou est-ce que les neurones ont besoin du calcium » ?


« Il se place sur l'intérieur des parois des neurones en petites structures, comme des boutons cristallins » il nous a tous dit. Alors il a abruptement changé le sujet, se rappelant apparemment qu’il avait un programme à finir. Il avait perdu la transe.


Cette secousse psychique, aussi, a dérivé rapidement vers l'horizon de mon oublie.


La Troisième Secousse De Calcium.


Peu de temps après ma découverte relativement récente du Livre d'Urantia j’ai trouvé le Fascicule 41/6 Le Calcium – Vagabond de l'Espace. Cela est venu avec une bonne secousse dure, aussi. Il a alors été laissé à une discussion avec Orion pour que je constate que les Porteurs de Vie n'ont pas simplement eu besoin d'attendre que les niveaux de sodium des océans s’élèvent, ils ont dû attendre également qu’assez de particules libres de calcium soit disponibles pour commencer le procédé d'implantation de vie.


Des particules minuscules de pierre pulvérisée, regagnant leur forme cristalline dans le potage chimique des neurones cérébraux, jouent un rôle important. Ces milliards et milliards de joyaux de cristal sont un ingrédient essentiel de la vie. Ils permettent le stockage de données, et pour que notre mémoire fonctionne à un degré où nous pouvons faire la légitime conclusion qu’elle est vraiment coulée dans la pierre.


Et, oui, nous pouvons effleurer tellement plus de notre mémoire en déclenchant l'État de Transe.


Mais le Cristal de Calcium dans les neurones va avec le temps s’avérer qu’il exécute une autre fonction importante – celle de recevoir l’impact de l'esprit pour créer la réalisation électrochimique de notre réalité – y compris la réalité de nos Instructeurs Célestes.


Ces structures cristallines ont rapport avec de l'énergie, et cette énergie n'est ni la lumière, ni le son. L'anatomie de cette énergie doit être encore découverte, je pense.


Mais je ne sais pas vraiment.


La distribution de ce document est encouragée.


Traduit par Véronique Hubert-Harris et Rébecca Tremblay.


© Le Groupe de Progrès 11:11.
Toujours au Service de Micaël.

www.LesAnges1111.com